“La réécriture de la loi Taubira sera obligatoire car la Cour de cassation a pour la première fois fait le lien entre mariage et filiation”, a déclaré Nicolas Sarkozy ce lundi 6 octobre, lors de son meeting à Vélizy.

Sens Commun se félicite de cette prise de position nouvelle, au lendemain de la grande manifestation qui a rassemblé des centaines de milliers de Français contre le projet de société du gouvernement Hollande.

“La réouverture du débat sur la loi Taubira fait donc consensus chez les candidats à la présidence de l’UMP. Il apparait de plus en clair qu’il faudra revenir totalement sur ce texte”, déclare Sébastien Pilard, président de Sens Commun.

Évoluant sur son précédent positionnement, Bruno Le Maire évoquait le 28 septembre vouloir “réécrire la loi Taubira sur le volet filiation”. Hervé Mariton, quant à lui, fidèle à son combat de 2012-2013, continue de demander l’abrogation.

Il reste du chemin à faire mais les premiers résultats sont là. Sens Commun continuera d’œuvrer pour peser sur le débat à l’UMP.