Actualités

Passe sanitaire : non à la servitude volontaire

Passe sanitaire : non à la servitude volontaire

Laurence Trochu, présidente du Mouvement Conservateur, et Sébastien Meurant, sénateur LR du Val d’Oise, dénoncent la révolution coercitive menée tambour battant par les autorités. « J’ai toujours cru que cette sorte de servitude, réglée, douce et paisible pourrait se...

lire plus
Questions sans réponse

Questions sans réponse

Avant, je n’avais pas peur de partager mon opinion. Aujourd’hui, je me censure sans cesse, par peur de me faire stigmatiser. Tant qu’il est encore permis d’exprimer des questionnements, j’ose. La crise du Covid voit s’opposer depuis des mois, les professionnels de la...

lire plus
#3 Nos rencontres “Sans détour”

#3 Nos rencontres “Sans détour”

Laurence Trochu, Présidente du Mouvement Conservateur et  les membres du Bureau Politique ont  le plaisir d'accueillir  Eric Zemmour   Journaliste et écrivain  Mercredi 7 juillet à 20h30 Conférence-débat  Le conservatisme, une idée neuve pour la France  Pour suivre la...

lire plus
Le mot de la Présidente

Le mot de la Présidente

Chers amis, On prend les mêmes et on recommence ! Incontestablement, dans un contexte où il a fallu mener une campagne électorale éclair, nous pouvons parler de prime aux sortants. Mais ce serait un leurre d’en rester là alors que les résultats sont autrement...

lire plus
Vote de la loi bioéthique : une obstination coupable

Vote de la loi bioéthique : une obstination coupable

L'Assemblée Nationale vient d'approuver le texte de loi bioéthique. Le gouvernement n'aura donc pas tenu compte des états généraux de la bioéthique exprimant la position des Français ni des travaux des sénateurs. Cette obstination coupable participe à la fracturation...

lire plus
Le marteau et la faucille recyclés

Le marteau et la faucille recyclés

Depuis 2017, nous assistons à l’agonie de la gauche républicaine. Abandonnée par le peuple, puis par ses militants, la gauche a vendu Solférino en même temps qu’elle a assisté, impuissante, à la déstructuration du « Parti » : plus de cartes, plus de congrès, plus de...

lire plus